comment choisir son isolation

En optimisant l’isolation de votre maison, non seulement vous améliorez votre confort, mais vous réduisez également vos dépenses énergétiques. Mais comment choisir son isolation. Les réponses dans cet article.

Isolation thermique : les essentiels à savoir

Il est bon de savoir tout d’abord que deux solutions s’offrent à vous quand vous envisagez de vous lancer dans des travaux d’isolation de votre maison :

– L’isolation par l’intérieur

– L’isolation par l’extérieur.

Votre choix dépendra en grande partie de la caractéristique de votre maison, mais aussi de votre budget. La performance est à prendre en compte également.

Dans le cadre d’une rénovation, l’isolation par l’intérieur est la plus adaptée. Plus économique, cette technique peut être appliquée à toutes les habitations. Elle présente l’avantage de ne pas modifier la façade. L’inconvénient toutefois c’est que l’isolation par l’intérieur réduira le volume intérieur, c’est-à-dire la surface de votre habitation. En plus de cela, cette méthode d’isolation ne permet pas toujours de corriger efficacement les ponts thermiques.

Dans le cadre d’une construction neuve ou encore d’une rénovation lourde, l’idéal serait d’opter pour l’isolation par l’extérieur. Cette technique d’isolation pour sa part permet de résoudre efficacement les problèmes de ponts thermiques. A la différence de l’isolation par l’intérieur, elle ne réduit pas la surface de vos pièces. Bien évidemment, vous devez débourser plus en misant pour l’isolation par l’extérieur.

Quid des isolants :

Concernant les matériaux isolants, comme vous l’avez remarqué sans aucun doute, plusieurs options s’offrent à vous :laine de verre, laine de roche, laine de fibre de bois, laine de chanvre, laine de coton, polystyrène extrudé, polystyrène expansé, ouate de cellulose, polyuréthane, etc.

Certes, votre budget influencera votre choix. Néanmoins, pour éviter toute déception, tenez compte de certains éléments lors de l’achat. L’isolant idéal dépendra avant tout de l’élément à isoler, c’est à dire de la source de déperditions de chaleur : combles, murs ou planchers. Bien entendu, vous ne devez pas choisir le même matériau pour l’isolation de ces derniers.

Parmi les critères que vous devez considérer figurent :

– Les performances thermiques : un isolant avec une performance thermique élevé vous assure certainement une efficacité optimale.

– Le déphasage thermique : Le saviez-vous ? Certains isolants pourront retarder la pénétration de la chaleur et contribuent ainsi au confort en été.

– La régulation de l’hygrométrie : retenez que certains isolants peuvent absorber une qualité appréciable de vapeur d’eau.

– La facilité de pose : En choisissant un isolant simple à poser, vous vous facilitez la tâche et surtout vous gagnerez en efficacité.

– Les performances phoniques : si vous aussi, vous voulez que votre isolant vous isole des bruits, assurez-vous qu’il a une bonne résistance phonique.

– La durée de vie : faut-il encore rappeler qu’il faut choisir un isolant avec une bonne durabilité (donc ne craignant pas les rongeurs, l’humidité ou le tassement). Eh oui, c’est bien dommage de devoir refaire son isolation après seulement quelques années.

– La résistance au feu : le mieux serait de miser pour un isolant avec une excellente résistance au feu. Si ce n’est pas le cas, pensez à protéger votre isolant du feu.

– L’impact sur la santé : Alors que certains isolants sont complètement neutres, et donc ne présentent aucun risque pour la santé, d’autres renferment des éléments qui irritent les yeux, la peau et les voies respiratoires ou dégagent de gaz nocifs en cas d’incendie.

Autre question qui se pose : devez-vous miser pour de l’isolant en vrac, en rouleaux souples, en panneau semi-rigide ou rigide, en flocon ou en mousse ? Là encore, votre choix se fera en fonction de l’élément à isoler.

Pour éviter toute mauvaise surprise, faites-vous conseiller par un professionnel qualifié. Seul un tel professionnel saura vous orienter dans votre choix. Et bien entendu, peu importe les techniques choisies, les travaux d’isolation restent l’apanage de vrais spécialiste.